Une relève assurée

Le mois de mai a été faste pour les jeunes boxeurs beaunois, lors des divers championnats de France de boxe éducative auxquels ils ont participé. Pour la première fois, les benjamins avaient droit à leur compétition nationale. Les cinq participants du boxing club sont montés sur le podium : Jordan Heiztman (51/54 kg) s’est octroyé le titre, Nina Roman (45/48 kg) a pris la seconde place, Julien Malaquin (30/33), Cheffra Zaccharia (36/39 kg) et Thomas Belbenoît (45/48 kg) sont montés sur la 3e marche. « C’est un beau résultat d’ensemble, dans un championnat au niveau vraiment relevé pour des jeunes de cette catégorie, commente l’entraîneur Jean-Marc Gossot.

On récolte le fruit de la baby-boxe, que j’ai mise en place il y a déjà quelques années. Ces jeunes boxent depuis quatre ans. Ils ont donc acquis les fondamentaux essentiels de ce sport, ce qui leur permet de s’exprimer à haut niveau. La relève est bien assurée ».

Quant aux cadettes, elles avaient elles aussi leur championnat de France. Les drôles de dames ont ramené un titre avec Anaïs Granger (57/60 kg) et trois places de 3e avec Nadège Gossot (48/51 kg), Cécilia Brun (51/54 kg) et Cindy Koch (57/60 kg). « Individuellement, les résultats sont moins bons que l’an passé. Mais, les filles vont passer en amateur à la rentrée et j’ai préféré privilégier l’entraînement en vue de cette nouvelle catégorie. Au niveau de la boxe éducative, les filles n’ont plus rien à apprendre. Place maintenant à de nouveaux défis ». Les boxeurs beaunois n’ont pas fini de faire parler d’eux.

Article du journal “Le Bien Public”

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Newsletter
Inscrivez-vous







Catégories
Archives