Une formation de poings au point

En créant, en 1995, à la demande des jeunes du quartier Saint-Jacques de Beaune, un club de boxe éducative, Jean-Marc Gossot, médiateur social pratiquant la lutte gréco-romaine, était loin d’imaginer qu’une dizaine d’années après, son association compterait plus de quatre-vingt licenciés, des baby-boxe aux seniors, dans toutes les catégories, et s’enrichirait de titres de champions de Bourgogne, de zone et de France.
Jean-Marc Gossot tient à ce que le boxing club soit un lieu de convivialité où les pratiquants sont bien accueillis. En contrepartie, des règles de cohabitation, de respect et de bonne tenue sont imposées et acceptées dans la salle qui a été mise à disposition, depuis 2001, au Forum. « Le noble art est un formidable outil d’insertion pour les jeunes qui viennent ici exprimer leur besoin de se dépenser », explique-t-il, toujours avec ce souci de la médiation sociale. Il est vrai que la boxe éducative est d’abord et avant tout un travail technique où la qualité des touches est appréciée et où il n’est pas question frapper fort, ce qui, d’ailleurs, est pénalisé lors des compétitions.

Cette bonne tenue et cette chaleur d’accueil, les minimes et les cadets le lui rendent bien et ils travaillent leur boxe avec sérieux au point de ramener dans leur ville de Beaune de beaux résultats.

Ainsi, ils sont six jeunes boxeurs, minimes et cadets, à se rendre en mai aux championnats de France qui se tiendront à Bourges, conséquence des très bons résultats obtenus en championnats de Bourgogne et en championnats de zone.

Même si la boxe est, par excellence, un sport individuel, c’est pourtant un véritable esprit d’équipe et de solidarité qui anime les jeunes compétiteurs du club. « Bien au-delà des résultats sportifs, quand on voit le comportement de mes jeunes en dehors et sur les rings, l’objectif est largement atteint », affirme Jean-Marc Gossot.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Newsletter
Inscrivez-vous







Catégories
Archives