La boxe, un vecteur d'insertion

Avec sa centaine de licenciés aujourd’hui, le Boxing club beaunois (BOB), créé en 1995 par Jean-Marc Gossot, se porte plutôt bien. À l’origine, le club s’est construit sur une forte demande des jeunes du quartier Saint-Jacques qui avaient suivi une semaine d’initiation à la boxe anglaise et qui souhaitaient continuer alors qu’il n’y avait pas de structure existante pour les accueillir.
Pour répondre à cette demande, Jean-Marc Gossot a suivi une formation d’instructeur fédéral à Mâcon pour pouvoir encadrer les quinze jeunes qui, au départ, s’entraînaient au centre social Saint-Jacques et ensuite à la salle Michel Bon.
Au tout début, le club ne formait qu’à la boxe éducative. Il obtint dans ce domaine la reconnaissance de meilleur club de Bourgogne et fut le premier club de la région à équipes féminines.
Aujourd’hui, la boxe précombat et amateur sont enseignées. En 2001, le club qui prend de l’envergure se trouve à l’étroit, obtient la possibilité d’installer un ring dans une salle du forum des sports, mais il perd son entraîneur fédéral diplômé d’État. « Je me suis remis aux cours, se souvient Jean-Marc Gossot, pour obtenir à mon tour cet indispensable diplôme. C’était dur pour moi qui avais quitté la scolarité très tôt. Mais je l’ai obtenu à force de travail et de persévérance. Deux points essentiels qui guident la philosophie du Boxing club. » À son tour un jeune formé au club, Mounir Rizzouki, obtient son BE.
Respecter l’autre
« Le noble art est un sport individuel, comme aime à le rappeler Jean-Marc Gossot, mais aussi un sport d’équipe qui permet, grâce à ses règles strictes et sécuritaires, aux jeunes de mieux s’insérer dans la vie sociale. C’est le moyen pour les plus timorés de mieux s’exprimer et pour les plus agités de se calmer. Tout le monde doit respecter l’autre et ses différences. Cela se passe très bien. »
Au palmarès du club on compte quelques champions de France comme Mourad Talaghzi qui a obtenu le titre en boxe éducative en UNSS 1998 et en fédéral en 1999. Nadège Gossot a été sacrée championne de France UNSS en 2000. Alan Coche connaît une belle réussite puisqu’il a été sacré champion de France de boxe éducative en 2004, champion de France en précombat en 2006 et qu’il boxe en amateur depuis cette saison avec déjà quelques belles victoires à son palmarès.
« Les jeunes qui sont là, explique Jean-Marc Gossot, sont des gars bien. Pour certains, qui auraient pu mal tourner, ils ont trouvé une famille au Boxing club et les relations que nous entretenons avec eux vont au-delà du sport. La vie de certains d’entre eux pourrait faire l’objet d’un film. Mais la boxe est véritablement un vecteur d’insertion. »
Contact : Anne-marie Gossot, présidente, 13 rue Gaston Roupnel, Beaune. Tél. 06 32 49 47 54.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.

Newsletter
Inscrivez-vous







Catégories
Archives